jeudi 1 mai 2014

Des news de Nous 3 et des sacrées !!!!

Une année s'est écoulée (déjà????) depuis que nous sommes ici. Pourtant j'ai l'impression que c'était hier... Une année d'émerveillements, de rencontres, de découvertes, de visites. Mais cette aventure va s'arrêter très bientôt. La semaine prochaine d'ailleurs... Oui désolée je suis grave à la bourre dans mes récits, la faute à mon boulot, aux week-end chargés, aux nombreuses visites que l'ont a eues, etc...

Merci Toykobanhbao pour ce joli dessin (fait rien que pour moi, suis une veinarde!!)

La vie est une succession d'opportunités qu'il faut savoir saisir. Celle de venir vivre 2 ans à New York en était une. Et en voilà une autre : un nouveau poste intéressant pour Cricri en France. Notre objectif étant de rentrer en France par la suite, une telle opportunité ne pouvait pas se louper non plus!
Donc nous revoilà dans le tri/cartons/bordel/démission/paperasses/inventaires douanes, alors que j'ai l'impression d'avoir tout bien rangé hier (j'en avais parlé d'ailleurs ici). Les meubles partent la semaine prochaine direction Paris et nous, on fait un petit détour (19 jours ça devrait suffire :-D) par la Floride pour un break bien mérité!


jeudi 24 avril 2014

Les cousins - Mélanie et Vincent (27 janvier - 3 février)



Tout commence dimanche 26 janvier... 
Vincent : "Demain, on est a New York!"
Moi : "Euh, attends on y est pas encore..." (connaissant ma poisse légendaire...)
Après, non pas une, mais deux pannes de réveil,  des bouchons, une entorse de cheville sous une mega averse, nous prenons notre premier avion, qui partira avec finalement 35 minutes de retard. Le sprint à Roissy, nous aura permis d'entendre: "c'est bon les deux derniers sont là, on peut fermer les portes..."
On peut le dire : on a eu du Super Bowl!!
Et tout le monde le sait à New York c'est shopping!... T'y penses encore plus quand t'apprends que tes bagages sont "perdus"! Qu'importe, on est a New York!!
Chouchoutés par nos hôtes, nous avons pu decouvrir dès le lendemain cette ville mythique. 
Très attachée au multiculturalisme, comme certains le savent, avais-je pourtant vraiment bien compris le mot Melting Pot? Voyage à travers les continents de quartiers en quartiers: chinatown, little italy jusqu'à Brooklyn,...   Mais quel régal!! 
Tu le ressens encore davantage quand tu rencontres Miss liberty et que tu mets les pieds sur Ellis Island.
Je marche entre les buildings, mes sens sont en éveil: cette immensité architecturale, ces multitudes de langues, ces odeurs gourmandes, quant au toucher, euh... en fait... je suis congelée! Je bénis ma chapka!
Tout au long de la semaine, j'ai pu constater grâce à un échantillon assez conséquent que... les New-yorkais n'ont pas la même vessie que nous!  Si, si... Comment font-ils pour boire ces demi-litres de café sans toilettes??!! Nous avons trouvé, par la suite, leur toilettes publiques : les Starbucks!!


Le samedi, nous nous sommes promenés tous les cinq. Si je vous dis parpaings, barbelés, entrepôts, street art, fenêtres grillagées... Je vous réponds Roberta's dans le quartier de Bushwick à Brooklyn. Un lieu très surprenant où tu manges de très bonnes pizzas dans ce que tu crois être initialement un baraquement. Nous y avons donc trinqué pour l'anniversaire de Cricri et passé un très bon moment en famille.

Bushwick - Brooklyn

Cette semaine là, c'était gros ambiance à Times Square pour célébrer le Super Bowl. Nous avons terminé en beauté notre séjour le dimanche soir dans un bar afin de vivre ce fameux jour. Pour eux, c'est France 98 tous les ans!


Notre départ se fera sous une tempête de neige et une porte d'avion en panne. Cette heure et demi de retard nous fera rater notre correspondance à Roissy. Ahhh, on est revenu : une manif a l'aéroport :-)
Tout est passé si vite. 

Difficile de résumer ce voyage en un seul petit post mais une chose est certaine...
"Clap along if you feel like happiness is the truth. Because I'm happy".

samedi 5 avril 2014

Une journée à Philadelphie

Que faire à Philadelphie pour une journée? C'est la question que l'on s'est posée récemment car à seulement deux heures de voiture de chez nous il fallait bien que l'on fasse connaissance avec Philly!
J'avais sélectionné les choses à faire grâce au Guide du Routard et aux blogs que j'avais trouvés sur la toile et finalement de Philadelphie nous avons retenu ça  :

Déjà, c'est la ville où a été signée la Déclaration de l'Indépendance des Etats-Unis le 4 juillet 1776, qu'a été élaborée la première Constitution en 1787 et qui a été capitale des Etats-Unis de 1790 à 1800 en attendant la construction de Washington. Alors en se baladant dans les quartiers historiques (Society Hill et Old City) très jolis avec leurs bâtiments de briques rouges, on est tombé sur... 

...des gens déguisés qui s'étaient donnés rendez-vous...
...devant l'Independence Hall. 

On a continué notre balade dans ces quartiers pour rejoindre ensuite une adorable petite rue : Elfreth's Alley qui se trouve être la plus ancienne de la ville.


Nous nous sommes ensuite redirigés vers l'ouest et là, résonnait dans ma tête la chanson de Bruce Springsteen "Streets of Philadelphia" bababa babababa avec l'image de Tom Hanks et de son triste visage. Les rues de Philly nous ont emmenés jusqu'au Reading Terminal Market. Super endroit avec d'excellents produits, dont ceux des Amish. Nous avons goûté aux meilleurs donuts de la ville : Beiler's (on confirme, ils sont succulents!).


Après cette pause gourmande, nous sommes allés dans le quartier de South Street pour visiter un endroit complètement farfelu : le Philadelphia's Magic Gardens. Il s'agit d'un espace où tout est recouvert de mosaïques, de bouteilles en verre, de roues de vélo, de porcelaine et autres objets délirants. Cet endroit est l'oeuvre de Isaiah Zagar qui a également réalisé des fresques dans Philadelphie. C'était une visite super chouette et très colorée! Lucie a semblé apprécier.


Philadelphie compte également de superbes musées (Museum of Art, Rodin Museum,...) mais le temps nous a hélas manqué et puis avec Lucie, euh comment dire...c'est pas trop compatible.

En fin d'après midi nous avons repris la route direction l'ouest à la rencontre des Amish de Pennsylvania Dutch Country. Mais ça c'est une autre histoire!

dimanche 30 mars 2014

Banlieue huppée en bord de mer

On a tendance à l'oublier, mais New York est en bord de mer. La faute aux grattes ciel! On peut donc prendre sa voiture (ou le train) et très rapidement se retrouver dans un bel endroit calme et qui sent bon l'air pur. Je ne vous parle pas de Coney Island (plage qui se trouve dans le Sud de Brooklyn), parce que c'est pas très calme (à moins d'être en plein hiver) mais de Larchmont. Située dans le Comté de Westchester, cette petite ville est décrite dans Wikipédia comme étant "une banlieue de New York appréciée des classes supérieures". Ben tu m'étonnes!!!! Y avait de sacrées baraques! 
Ici je vous avais parlé de City Island (dans le Bronx) et bien Larchmont est un peu plus au Nord et la balade au bord de l'eau est encore plus jolie! 


En à peine 45 min de voiture nous y voilà. Après un repas dans le restau familial de Larchmont Tavern, nous nous sommes baladés au bord de l'eau dans le Larchmont Manor Park; balade très agréable surtout   que pour une fois il ne faisait pas froid!


Puis nous avons repris la voiture et sommes redescendus vers New-Rochelle où nous avons fait un petit tour à Glen Island Park, qui doit être très fréquentée l'été au vue de la taille du parking.


Plage fermée!

lundi 17 mars 2014

Soirée sportive au MSG

Un vendredi soir glacial de début mars, nous sommes allés voir un match de Basketball au mythique Madison Square Garden. C'était une grande première pour moi (Cricri avait déjà assisté à un match au Barclays Center à Brooklyn). J'étais toute heureuse parce que quand même le basket, c'est le sport que j'ai pratiqué le plus longtemps dans ma jeunesse, 6 ans, ce n'est pas rien! En plus, ce n'est pas juste un "jeu", mais un vrai Show!! Alors qu'à la télé, confortablement installés sur le canap, on se coltine les pubs, sur place, c'est la grosse teuf!!! Et avec tous les temps-morts, et les pauses entre chaque quart-temps, y a des vides à combler! Ce soir là, les KNICKS (équipe de NY, je précise pour ceux qui comme moi sont un peu à l'ouest) jouaient contre les UTAH JAZZ. Nous avons vu des filles en petites tenues qui font des levers de jambes à vous froisser les adducteurs, une demande en mariage avec la fille en larme sur grand écran, des films des joueurs pré-enregistrés qui crient "New Yooooooork faites du bruiiiiiiiiiiit"et le public qui hurle, des lancers de T-shirts avec des pistolets, des mains géantes en mousses qui s'agitent dans le public, un DJ qui mixe avec sa basket (véridique!).

video

video


Cette soirée n'aurait pas été autant réussie si nous n'avions pas été accompagnés par Joy et Mike, nos nouveaux amis (et américains en plus, la classe). Joy est une de mes "partenaires" de Conversation Exchange, site dont je vous avais déjà parlé ici, je la vois régulièrement et nous avons fait la connaissance de Mike, son chéri, lors d'une soirée Raclette qu'ils ont eu l'air d'apprécier.

Mike & Joy

Pour la fin de l'histoire, les KNICKS ont laminé l'équipe de l'Utah (me souviens plus du score désolée) donc match sans trop de suspens car les deux équipes sont pas super fortes mais là je ne répète que ce que les connaisseurs (Mike et Cricri) m'ont dit.

mercredi 19 février 2014

Nuit d'angoisse dans la Cabin in the Wood

Imaginez...nous sommes dimanche soir, vous avez loué une petite maison perdue au milieu des bois dans les Catskills, il fait nuit noire, vous rentrez après un bon resto avec votre mari et votre petite fille et là, pendant que vous mettez cette dernière au lit, vous entendez votre mari dire dans la cuisine : "C'est trop bizarre, la porte est entre-ouverte". Ladite porte est celle qui mène au jardin et donc aux bois...
Euh...Quoi??? Entre-ouverte??? Encore??? Oui, parce que c'est la deuxième fois que ça se produit. Dans la matinée, au retour d'une balade, j'avais retrouvé cette même porte déjà entre-ouverte. J'avais alors accusé Cricri et son étourderie, il assurait pourtant l'avoir bien verrouillée. Je l'ai refermée et hop affaire classée...Sauf que là,... c'est sûr il y a un truc PAS NORMAL... Et puis là, vous vous souvenez avoir aperçu un mec la veille qui rôdait dans le jardin, mais rien d'affolant sur le moment, peut-être le voisin...
Mais maintenant??? Vous vous dîtes quoi ???
Dans mon cas c'était :
-"Ohhhhh mon diiiiiieu, on peut pas dormir ici !!!!!! Y a pas moyen !!!!! On rentre dès ce soir !!!!!!!!!!!"
Et là le mari : "oh nan, il est déjà tard, je suis crevé et le temps qu'on rentre...et puis si ça se trouve c'est rien, regarde, on ne nous a rien volé,...
- BEN JUSTEMENT !!! SI CA SE TROUVE C'ETAIT JUSTE UN REPERAGE POUR POUVOIR NOUS TUER PENDANT NOTRE SOMMEIL ET KIDNAPPER NOTRE FILLE !!!! (oui, je sais, je me fais vite des films).

Une fois que le stress est redescendu,...enfin non, le stress n'est pas redescendu, je recommence : Ue fois que je me suis (un peu) calmée, je me suis dit qu'effectivement, rentrer, c'était peut être un peu excessif. Du coup, à la place on a déplacé la grosse machine à laver de telle sorte que ce soit impossible d'ouvrir la porte aux bois (je vais l'appeler comme ça maintenant). Et on a bloqué également la porte d'entrée avec un banc qui trainait. Comme ça, si des "méchants" voulaient revenir cette nuit, on serait au moins avertis par le boucan! Finalement, on a réussi à se coucher et on a dormi. Je dis "on" parce que j'avais réussi à refiler mon stress à Cricri.

Donc voilà, personne n'a tenté de revenir cette nuit et nous n'avons pas été poignardés pendant notre sommeil. J'ai stressé pour rien et cette "porte aux bois qui s'ouvre toute seule" restera toujours un mystère pour nous. J'ai posé la question à la propriétaire par mail qui ne me répond pas, chelou cette affaire, très chelou...

Bien sûr, nous ne retiendrons pas que ça de ce week-end. Quand nous sommes arrivés le vendredi soir nous étions enchantés de l'endroit : une maison remplie de babioles ultra kitches donnant à l'ensemble, un côté "cosy", avec en plus un poêle et une montagne de bûches pour faire plein de feux. 



Trop bien d'être devant le feu!

Les activités du samedi se sont résumées à regarder la neige tomber et à déblayer l'allée pour pouvoir sortir la voiture le lendemain, même Lucie s'y est mise. Puis on a terminé par une séance photo dans la neige.



T'as raison ma Lulu, faut vérifier que des méchants ne se cachent pas dans ta chambre...

Le dimanche il ne neigeait plus alors nous avons vadrouillé dans les Catskills, fait un petit coucou à Woodstock et le soir, resto à Bearsville au Bear Café. Excellent d'ailleurs, on vous le recommande vivement si vous êtes dans le coin. Et tout ça à moins de 2h30 de New York! 
Si on met de côté l'angoisse du dernier soir,  ce week-end aura été top!

Et d'ailleurs, vous auriez réagi comment, vous, à notre place?